Menu

TESE : la CPME reconnait son insécurité juridique !


Chères consœurs, chers confrères,

 

La Confédération des Petites et Moyennes Entreprises (CPME) a tenu, le 19 septembre dernier, son Comité Directeur Confédéral auquel j’ai assisté sur invitation de son Président, François ASSELIN.


Au cours de celui-ci a été abordé le TESE, je me suis donc exprimé devant de très nombreux chefs d’entreprise de TPE-PME françaises, tous secteurs d’activité et territoires confondus et élus de la CPME pour :
Redire le rôle essentiel de l’expert-comptable et l’intérêt de privilégier ses services en la matière au regard de l’insécurité juridique que peut engendrer l’utilisation du TESE ;
Promouvoir le rôle essentiel de l’expert-comptable en qualité de conseil en droit social des TPE ;
• Insister sur la contribution incessante de notre profession à la croissance et à la sécurité des entreprises ;
Rappeler aussi qu’en tant que chef d’entreprise, que tout travail effectué par nous ou nos collaborateurs génère une facturation.


Des élus de la CPME ont incité les chefs d’entreprise présents à ne pas avoir recours au TESE du fait de cette insécurité !

 

Denis BARBAROSSA