Mon espace Logo ifec

Pour vous déconnecter Cliquez-ici !

REFORME DES RETRAITES

Contexte et spécificité des professions libérales

 
Face au projet de régime universel présenté en juillet dans le rapport du Haut-commissaire à la réforme des retraites, Jean-Paul Delevoye, de nombreuses professions libérales ont fait part de leurs inquiétudes légitimes.
 
La caisse de retraite de la profession peut s’enorgueillir d’avoir su gérer ses régimes de retraite de manière responsable en pensant aux générations futures. Par ses réserves constituées par des générations de libéraux et salariés, elle a su garantir l’indépendance et la pérennité de notre régime de retraite complémentaire. Ces réserves, qui sont en réalité des provisions assurant l’avenir du régime, doivent être sanctuarisées, et bénéficier exclusivement à la profession qui les a constituées.
 
L’actuel projet de réforme remet en cause un modèle solide et vertueux au sein de notre système de protection sociale. Nous exigeons que ce projet soit revu afin qu’aucun professionnel n’ait à subir, ni un accroissement réel de sa contribution retraite, ni une réduction de son niveau de pension.
 
Vigilance et mobilisation plutôt qu’agitation
 
La réforme entre désormais dans une nouvelle phase de concertation avec le Gouvernement après un premier round auquel nous avons déjà activement participé depuis janvier.
 
Face aux enjeux et risques de ce projet de réforme, nous souhaitons exploiter toutes les voies de négociation, défendre âprement nos positions, et peser le plus possible sur les futures décisions gouvernementales.
 
Dans le cadre des nouvelles concertations annoncées par le Premier Ministre, le temps est à l’action et à la négociation, non à la vocifération. 
 
ECF et IFEC demandent à être reçus dans les tous prochains jours par le Haut-commissaire et les ministres concernés.
 
C’est ainsi que nous défendrons au mieux, de manière responsable, notre régime de retraite.
 
A défaut de véritable concertation et si les exigences légitimes des professions libérales ne se traduisaient pas concrètement dans les orientations qui seront retenues par le Gouvernement, ECF et IFEC s’associeront à une mobilisation nationale de grande ampleur réunissant véritablement toutes les professions libérales.

 
 

Jean-Luc FLABEAU  et   Denis BARBAROSSA
Président ECF              Président IFEC