Mon espace Logo ifec

Pour vous déconnecter Cliquez-ici !

Élections à la Compagnie Régionale des Commissaires aux Comptes.

Nous affirmons notre volonté de poursuivre le renforcement du commissariat aux comptes enélargissant notre domaine d’intervention, en simplifiant nos pratiques, en favorisant la mixité de nosactivités avec celles de l'expertise comptable, en promouvant le modèle français de l’audit légal auniveau européen, en renforçant l’autorité de notre institution, en rendant attractif notre métier et,enfin, en maintenant une unité de tous les modes d’exercice au sein de la même profession.

LES 7 PRIORITES DE L'IFEC

1 Conforter notre présence dans les PME et développerde nouveaux mandats

L’incidence du relèvement des seuils des SAS à la suite de la LME va se poursuivre jusqu’en 2017, mais defaçon nettement plus modérée que prévu. De forts relais de croissance liés à de nouveaux mandats sontdevant nous : comités d’entreprise, secteur associatif et…collectivités locales. De plus, dans de nombreuxsecteurs, des besoins d’attestations et de validations de données apparaissent. En un mot, le marchéexprime un besoin de transparence.

2 Simplifier la gestion administrative des mandats

Le formalisme à respecter dans nos dossiers s’est considérablement accru, entraînant une lourdeur telle,dans la gestion de nos missions, que nous ne consacrons plus assez de temps à la communication de notreopinion et de nos recommandations auprès des dirigeants. Il faut donc non seulement adapter nos contrôlesà la taille et aux risques de l’entité contrôlée, mais aussi alléger le dossier de contrôle et le concentrer surce qui est essentiel. Pour cela, nous devons poursuivre l’optimisation des outils fournis par la CNCC et nousdevons en même temps simplifier et adapter les questionnaires du contrôle d’activité.

3 Favoriser la mixité des activités d'expertise comptableet de commissariat aux comptes dans les cabinets

Nos cabinets sont rarement mono-activité. La complémentarité avec l’exercice de l’expertise comptable doitêtre accentuée, afin que les compétences dans chacune des activités enrichissent l’autre. C’est pourquoi,un diplôme d’assistant expérimenté de cabinet couvrant les deux activités doit être conçu.

4 Promouvoir le modèle français en Europe

La réforme de l’audit doit avoir pour objectif d’harmoniser les réglementations dans tous les payseuropéens, mais ne doit pas bouleverser notre pratique en France. Elle doit maintenir l’unité de laprofession, permettre à tous d’accéder à tous types de mandats et maintenir le niveau actuel de qualité etd’indépendance. Nos propositions sont exposées dans Infos & Avis du Syndicat de mai 2012 que voustrouvez en téléchargement sur notre blog dans la rubrique infos & avis.

5 Pour une compagnie forte

Les élus régionaux et nationaux doivent poursuivre une politique de renforcement de l’autorité de lacompagnie nationale. La CNCC doit affirmer ses prérogatives, être une source de propositions pour sonenvironnement, communiquer encore plus pour être visible en utilisant de nouveaux médias et, enfin,poursuivre une véritable politique au plan européen et international.

6 Pour une profession attractive

La profession a besoin de relever de nouveaux défis, de faire face à de nouvelles missions ou mandats queréclame l’environnement économique. Pour cela, elle a besoin de talents très divers. La réforme du certificatd’aptitude, la présence des professionnels non seulement auprès des filières comptables des universités,mais aussi au sein du monde étudiant à l’occasion des choix d’orientation, sont une nécessitéd’aujourd’hui.

7 Pour une gestion de la profession dans l’unité

Tous les modes d’exercice : cabinets individuels, petites, moyennes, grandes structures doivent progresserensemble dans l’harmonie. La profession est riche de cette diversité. La compagnie nationale, garantede cette unité avec le relais des compagnies régionales, s’assurera que des pratiques anticoncurrentielles,notamment lors d’appels d’offres, ne pénalisent pas certains et que la qualité reste la priorité de sesmembres. Les élus de l’IFEC, forts de leur expérience, apportent toute leur crédibilité pour assurer cette unitédu corps professionnel.

10 ACTIONS CONCRETES ET IMMEDIATES

• Le questionnaire de contrôle d’activité réduit de 30%et simplifié pour les petits EIP.
• L’élargissement de la NEP Petites Entreprises aux associations.
• La mise au point d’une charte des relations entre expertscomptableset commissaires aux comptes exerçant dansla même entreprise.
• La mise en place d’accords avec les donneurs d’ordre pouréviter des propositions sous-évaluées lors d’appels d’offres.
• Une formation spécifique pour le premier mandat.
• Un séminaire de formation gratuit au cours des deux premièresannées d’inscription.
• La création d’un réseau collaboratif dédié.
• La refonte de la recherche documentaire sur le portailde la compagnie pour en faciliter l’accès,
• La clarification des critères d’appartenance aux associationstechniques.
• La présence de la profession au moment du choix d’orientationdes étudiants.