Menu

Commission Patrimoniale

Jean-Paul Yvrenogeau, président de la commission Patrimoniale.

La création d’une  commission Gestion de Patrimoine au sein de l’IFEC  répond à la nécessaire évolution de la profession d’expert-comptable pour développer du conseil à forte valeur ajoutée en complément de nos missions traditionnelles. 

Comme le relève la dernière étude du « marché de la profession comptable »,  75 % de nos clients expriment leur souhait que les cabinets d’expertise comptable proposent des outils d’aide à la gestion et des missions d’accompagnement dans leur vie d’entrepreneur, mais également dans leur vie personnelle. 67 % de nos clients attendent clairement des conseils pour la gestion de leur patrimoine.

Fort de ce constat, IFEC se doit de se mobiliser pour accompagner les cabinets dans cette démarche. La commission patrimoniale se donne  donc  comme objectifs :

  • De renforcer le positionnement de l’expert-comptable en qualité de conseil en stratégie  patrimoniale  du chef d’entreprise

En premier, il nous parait nécessaire de définir clairement notre positionnement sur un marché où sont déjà largement présents  d’autres professionnels  notamment les établissements financiers et les  conseils de gestion patrimoine indépendants. Fort de notre image de partenaire privilégié du chef d’entreprise, le conseil en stratégie patrimoniale professionnelle et personnelle contribue déjà à la notoriété et à la crédibilité de notre accompagnement. Avec une démarche adaptée en termes de formalisation de l’offre de conseil, d’organisation et de professionnalisation, le conseil patrimonial est une prestation à forte valeur ajoutée facilement facturable.

  • De définir un cadre juridique clair et précis

Jusqu’où peut-on aller dans le cadre d’une profession réglementée comme la nôtre ? Afin de répondre à cette question, nous allons engager avec la commission juridique une réflexion conjointe sur un cadre juridique sécurisé  pour exercer cette activité en toute cette sérénité. Sous quelle forme juridique ? Quel mode de rémunération est autorisé ? Quel est mon engagement de responsabilité ? Suis-je assuré  et dans quelles conditions ?

  • De définir les relations interprofessionnelles avec nos partenaires

Lors de la restructuration de société, d’acquisition ou de transmission, le conseil de l’expert-comptable est souvent développé en partenariat avec les autres conseils du chef d’entreprise  (avocats, notaires, banquiers, conseils de patrimoine indépendants…). Dans quel cadre juridique et financier exercer cette collaboration interprofessionnelle en termes d’indépendance, de secret professionnel, de rémunération, de responsabilité ?

  • De contribuer au développement des compétences des confrères experts-comptables et de leurs collaborateurs :

En proposant de nouvelles formations afin de répondre au mieux aux attentes techniques et organisationnelles des cabinets comptables. Cette formation pourra également se faire par la publication  d’articles rédigés par des professionnels reconnus pour leur excellence  dans leur domaine respectif (avocats, notaires, juristes, fiscalistes, conseils financiers, assureurs).

  • De proposer des outils pratiques pour mettre en place de l’activité de conseil patrimonial dans nos cabinets :

Par l’élaboration de modes opératoires et d’outils techniques, en définissant les ressources humaines nécessaires (poste dédié, spécialisation, renforcement des compétences, recours à des partenaires externes), en élaborant un plan marketing adapté et en se fixant un niveau de rentabilité à en  attendre.

La tâche qui nous attend est large mais passionnante. Si cette démarche vous intéresse, n’hésitez pas à nous contacter pour contribuer à notre réflexion.