Menu

Commission INNOVATION - 1er trimestre 2017

 

Innovation, nouveaux marchés et prospective !
Au sein de la commission innovation pas de tabous et des solutions concrètes pour migrer vers le conseil.

La commission innovation, depuis plus de 5 ans, veille aux nouvelles offres et évolutions technologiques que nos cabinets et nos clients pourraient utiliser pour la gestion de leur entreprise. L’évolution des technologies peut à la fois être une formidable source de performance de nos cabinets mais également une source de craintes quant à notre métier et notre présence auprès des entreprises.

Cette veille se manifeste à travers l’écoute du marché et l’analyse de nouveaux entrants, que leur offre s’adresse aux cabinets ou directement à nos clients. Elle se concrétise par le travail de réflexion et d’échange avec les éditeurs en question, de façon à bien comprendre leur offre, l’opportunité pour la Profession, et de s’informer et débattre sur leur positionnement tarifaire.

Au cours de ce premier trimestre 2017, nous avons reçu des entreprises apportant des solutions aux cabinets : amélioration de la production et facilitateur de mise en contact « prospects ». Nous avons également reçu des sociétés qui pourraient s’interposer entre nos cabinets et nos clients.

La société NUBU permet de rapprocher les entreprises de nos cabinets. Les entreprises peuvent contacter par l’intermédiaire d’une question technique un confrère à proximité inscrit sur cette plateforme. Contrairement aux plateformes de mises en relations qui existent à ce jour, NUBU propose à ce que la mise en relation le soit d’un point de vue technique entre un confrère et un prospect. Cela permet de mieux qualifier le contact et de ne pas entrer dans une surenchère aux honoraires les plus bas.

Nous avons également abordé avec la société BANKSUP leur outil de récupération de flux bancaires avec la méthode EBICS et/ou avec la méthode du scrapping. Le choix des banques est important et le coût proposé est cohérent avec leur solution : possibilité de signer un mandat avec une signature électronique en présence de son client, notamment.

Naturellement, la récupération de flux doit nous permettre d’accroître la valeur perçue par nos clients en proposant des services différenciants et attendus. La société WAIBI propose de structurer des tableaux de bord sur mesure en fonction des entreprises et de leurs besoins spécifiques. L’outil, qui n’est pas en mode Saas pour le moment, semble très souple en termes de mise en place et de définition des remontées d’information.

Enfin, la société PAYFIT est de plus en plus connue de nos clients. Cette société propose un outil de réalisation des bulletins de salaires avec un coût très limité et un service de tchat en ligne pour répondre aux questions que les internautes, qui réalisent leurs bulletins de salaires, pourraient avoir… inclus dans le prix proposé par bulletin. Leur angle d’attaque commercial, s’oriente plutôt vers des entreprises comptant plus de 50 salariés, néanmoins, une partie de leur clientèle est composée de sociétés de moins de 10 salariés.

En 2012, la commission a organisé son premier Salon Innovation (SIP) à Lyon. Cette année, un nouveau salon voit le jour : le Salon Innovation et Management qui aura lieu le 9 juin 2017 à Toulouse (en savoir plus). L’organisation de nos cabinets, tendant vers le numérique, fait naître des réflexions autour de la relation-client, la richesse humaine de nos cabinets et la vision futuriste des éditeurs de la profession. Un triptyque loin d’être symbolique, vecteur de l’innovation de notre profession, de nos cabinets.

Nous vous attendons nombreux pour ce nouveau salon avec pour maître mot l’échange !